•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bonne pour la mémoire

Radio-Canada

Pour la première fois, des chercheurs allemands montrent qu'un épisode très court de sommeil a un effet positif sur la mémoire.

Une petite sieste redonnerait de la vigueur à la mémoire, affirment des chercheurs allemands.

Une équipe de l'Université de Dusseldorf a démontré qu'un épisode très court de sommeil a un effet réparateur sur la rétention des mots.

En fait, le fait de s'assoupir six minutes en fermant les yeux augmente la capacité de se rappeler des mots.

Ces résultats vont à l'encontre de la théorie voulant que le traitement de la mémoire se fasse durant le sommeil profond, qui survient habituellement au moins 20 minutes après s'être endormi.

Le Pr Jim Horne, du centre du sommeil de l'Université Loughborough, affirme que les résultats de cette étude sont intéressants. Il invite cependant à la prudence.

L'idée que la mémoire puisse être améliorée après seulement six minutes est nouvelle, si bien que nous devons recevoir ces résultats avec prudence.

Pr Jim Horne

Plusieurs études ont déjà montré un lien entre le sommeil et la mémoire en soulignant l'importance du rôle joué par les cycles naturels de sommeil.

Les résultats sont publiés dans le magazine New Scientist.

Avec les informations de BBC