•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans la corbeille

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Yahoo! rejette formellement l'offre de rachat du géant Microsoft pour un montant de 44,6 milliards de dollars, la jugeant insuffisante. Microsoft réitère son offre, sans modifier les conditions financières.

Le conseil d'administration du groupe Yahoo! a décidé de rejeter l'offre du géant Microsoft qui propose 44,6 milliards de dollars américains pour le racheter.

Les administrateurs considèrent que l'offre de Microsoft, qui propose 31 $US par action, sous-évalue fortement Yahoo!. Elle conclut que cette offre n'est pas dans le meilleur intérêt de ses actionnaires.

« Il est dommage que Yahoo! n'ait pas saisi notre offre, juste et complète, de fusionner les deux compagnies », a écrit Microsoft dans un communiqué.

Le géant américain a réitéré son offre en fin de journée, sans changer ses conditions financières.

Une offre non sollicitée

Microsoft a proposé le 1er février dernier 44,6 milliards de dollars américains pour racheter Yahoo!. Il s'agit d'une offre non sollicitée qui est destinée à concurrencer Google, un autre géant en matière de publicité sur Internet.

Mercredi, le président-directeur général de Yahoo!, Jerry Yang, avait déclaré, dans un courriel à ses salariés, qu'aucune décision n'avait été prise et que le conseil d'administration examinait de près un vaste éventail de possibilités stratégiques.

Des géants

Selon une récente étude du cabinet Comscore, les pages de Google ont reçu 588 millions de visiteurs uniques sur l'ensemble de la planète en décembre dernier. C'est plus que Microsoft ou Yahoo! pris séparément. Toutefois, en cumulant les deux, ils afficheraient un total de 665 millions de visiteurs.

Dans la recherche sur Internet, Google est numéro un aux États-Unis avec 58,4 % du marché et 62,4 % dans le monde. Une fusion entre Microsoft et Yahoo! permettrait de totaliser 32,7 % du marché américain et 15,7 % sur la planète.

En matière de courriel, Yahoo! est en tête aux États-Unis avec 82 millions d'utilisateurs, pour un total de 257 millions dans le monde. Dans le secteur de la messagerie instantanée, une fusion de Microsoft et de Yahoo! totaliserait 298 millions d'utilisateurs dans le monde, soit 77 %.

Avec les informations de Agence France-Presse, Associated Press, et Reuters

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.