•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Étienne Gonthier tombe au combat

Radio-Canada

Le militaire canadien tué, dans le district de Panjwayi près de Kandahar, est Étienne Gonthier, du 5e Régiment du génie de combat, basé à Valcartier.

L'armée canadienne a dévoilé jeudi l'identité du soldat canadien tué mercredi en Afghanistan. Il s'agit d'Étienne Gonthier, du 5e Régiment du génie de combat, basé à Valcartier.

Le véhicule blindé léger LAV-3 dans lequel se trouvait le jeune homme de 21 ans a sauté sur une mine artisanale à Panjwayi, situé à 35 kilomètres au sud-ouest de Kandahar. Le soldat Gonthier était né à Québec, mais sa famille habite à Saint-Georges en Beauce.

Deux autres militaires ont été légèrement blessés, mais les Forces canadiennes ont d'ores et déjà précisé qu'ils ont reçu leur congé de l'hôpital et qu'ils sont de retour au travail.

La mort du soldat Gonthier porte à 78 le nombre de militaires morts en Afghanistan depuis l'arrivée des troupes canadiennes, en 2002. Un diplomate y a aussi trouvé la mort.

Quelque 2500 militaires canadiens sont déployés dans la province de Kandahar dans le cadre de la Force internationale d'assistance à la sécurité (FIAS) de l'OTAN.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.