•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour des ambulances à l'hôpital de Lachine

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après 18 mois d'interruption de service, l'hôpital de Lachine reçoit de nouveau des ambulances depuis deux semaines.

L'hôpital de Lachine est de nouveau en mesure de recevoir des ambulances.

Après une année et demie sans recevoir d'ambulances, le centre hospitalier accueille environ cinq ambulances par jour depuis le 7 janvier dernier. Il s'agit d'un retour progressif pour permettre aux équipes médicales de s'adapter à la venue de patients dans un état plus précaire.

Le nombre d'ambulances reçues à l'hôpital de Lachine pourrait cependant augmenter à dix par jour dès la semaine prochaine.

Par ailleurs, la proposition du Centre universitaire de santé McGill d'englober l'hôpital de Lachine est toujours sur les rails. Les pourparlers se poursuivent entre le CUSM, l'Agence de la santé de Montréal et la direction de l'hôpital Lachine. La confirmation du projet pourrait être annoncée dès la fin de février.

Ce projet d'intégration a vu le jour en novembre dernier lorsque l'Agence de la santé de Montréal a annoncé que l'hôpital de Lachine recommencerait à recevoir des ambulances.

L'Agence avait du même coup invité le CUSM à lui soumettre des projets de partenariat avec l'hôpital de Lachine pour améliorer l'offre de services de l'établissement. La direction du CUSM a alors proposé d'intégrer purement et simplement l'hôpital de Lachine à son institution.

Dans sa proposition, le directeur général du Centre universitaire de santé McGill prévoit notamment augmenter le nombre de lits à Lachine pour les chirurgies avec hospitalisation. Arthur Porter entend également développer les soins pédiatriques et remettre l'ancienne unité de gériatrie en service.

À l'hôpital de Lachine, la proposition est bien reçue, malgré quelques réserves. On souhaite en effet préserver une certaine autonomie administrative à L'hôpital de Lachine et le caractère francophone de l'institution.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.