•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatre soldats canadiens blessés

Radio-Canada

L'incident s'est produit quand le véhicule des militaires, qui nettoyaient une route minée, a roulé sur un engin explosif. Les blessures sont légères et deux soldats ont déjà quitté l'hôpital.

Quatre soldats canadiens ont été légèrement blessés, dimanche, dans le sud de l'Afghanistan, lorsque leur véhicule a roulé sur un engin explosif improvisé.

L'explosion s'est produite au moment où les soldats nettoyaient une route minée.

L'incident a eu lieu dans la région de Zangabad, dans le district de Panjwayi, à environ 35 kilomètres au sud-ouest de Kandahar.

Les soldats ont été évacués par hélicoptère à l'hôpital de la base aérienne de Kandahar. Deux d'entre eux demeurent en observation, tandis que les deux autres ont quitté le centre hospitalier.

Les engins explosifs ont causé la mort de la majorité des 76 soldats canadiens décédés au combat depuis le début de la mission afghane en 2002.

Bavure mortelle

Des militaires néerlandais ont tué accidentellement deux des leurs et deux autres soldats afghans alliés. La bavure est survenue samedi lors de combats contre des insurgés dans la province d'Uruzgan, dans le sud de l'Afghanistan.

Selon le commandement des forces néerlandaises, l'obscurité, les conditions météo et la situation confuse sur le terrain expliquent en partie ces tirs accidentels.

Les soldats afghans, qui n'étaient pas en uniforme, ont été pris pour des combattants ennemis, au moment où ils approchaient d'un militaire néerlandais blessé.

10 policiers afghans tués

Par ailleurs, les talibans ont tué 10 policiers afghans lors d'un raid mené avant l'aube, dimanche, contre le poste de contrôle d'un village de la province de Kandahar.

Après avoir tué les policiers, les rebelles ont emporté deux véhicules et les armes des victimes. « C'était une grosse perte », a commenté un responsable de la police afghane.

Dans la province voisine de Helmand, un policier a été tué et huit autres personnes ont été blessées dans un attentat-suicide. Le kamikaze a fait exploser sa charge devant la maison d'un commandant de la police régionale.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.