•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Derniers adieux à Jonathan Dion

Radio-Canada

Les proches du militaire, décédé le 30 décembre lorsque le blindé dans lequel il se trouvait a roulé sur un engin explosif près de Kandahar, se rassemblent à Gatineau.

Les funérailles du soldat Jonathan Dion, mort le 30 décembre dernier en Afghanistan, ont eu lieu samedi matin en l'église Jean XXIII de Gatineau.

Le militaire de 27 ans est décédé lorsque le blindé dans lequel il se trouvait a roulé sur un engin explosif à 20 kilomètres de la base canadienne de Kandahar. Quatre autres militaires ont été blessés dans l'explosion.

L'oncle du militaire, Ronald Marcil, a affirmé que son neveu « était fier d'être un soldat [et qu'] il adorait tellement la vie qu'il était prêt à tout pour que tous puissent vivre librement. »

Jonathan Dion était membre des Forces canadiennes depuis 2005. Il appartenait au 5e Régiment d'artillerie légère du Canada, basé à Valcartier. Il en était à sa première mission à l'étranger. Le militaire était originaire de Val-d'Or, en Abitibi-Témiscamingue. Il a toutefois grandi à Gatineau.

Jonathan Dion était le 74e des 76 soldats canadiens à mourir en sol afghan depuis 2002. Un diplomate canadien y a également perdu la vie.

Près de 2500 militaires canadiens sont déployés dans le sud de l'Afghanistan.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.