•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Goose par la grande porte

Radio-Canada

L'ancien lanceur des Yankees et des Padres Rich Gossage fera son entrée à Cooperstown le 27 juillet. Les anciens Expos Andre Dawson et Tim Raines devront attendre.

Un an après l'élection de Tony Gwynn au Temple de la renommée du baseball majeur, la cérémonie d'intronisation du 27 juillet prochain aura encore une saveur très « Padres »...

Le bouillant artilleur Rich « Goose » Gossage a été élu, mardi, à sa neuvième année sur les bulletins de vote. Il sera intronisé avec l'ancien gérant des Padres, Dick Williams, choisi plus tôt par un comité de vétérans.

Williams et Gossage ont mené les Padres au titre dans la Nationale en 1984, une première dans l'histoire de la franchise. Cette année-là, Goose a connu l'une de ses meilleures saisons, avec une fiche de 10-6 et 25 sauvetages.

En 22 saisons, de 1972 à 1994, il a cumulé un dossier de
124-107, avec 310 sauvetages, 1502 retraits sur des prises et une moyenne de 3,01.

Le moustachu lanceur à la balle rapide de 98 mph (157 km/h), à qui il manquait tout juste 21 votes en 2007, a cette fois été cité sur 85,8 % des bulletins.

Deux Expos y étaient presque

L'ancien des Red Sox Jim Rice (72,2 %) et l'ancien des Expos Andre Dawson (65,9 %) ont suivi, mais n'ont pu obtenir les 75 % nécessaires à une intronisation.

Un autre ancien Expo, Tim Raines (24,3 %), a obtenu le meilleur résultat parmi les 11 joueurs qui faisaient une première apparition au scrutin.

Mark McGwire, l'un des premiers à être éclaboussé par les scandales de dopage, a reçu 23,6 % des votes, à peu près comme en 2007. C'est un autre dur message de l'Association des journalistes de baseball d'Amérique envers le cogneur de 70 circuits en 1998.