•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jonathan Dion rapatrié

Radio-Canada

Vingt-huit proches du militaire gatinois tué dimanche en Afghanistan étaient présents pour accueillir sa dépouille, lors d'une cérémonie officielle.

La dépouille du soldat canadien Jonathan Dion est arrivée mercredi à la base militaire de Trenton, en Ontario.

Vingt-huit proches du soldat ont accueilli sa dépouille sur le tarmac de la base. Le ministre de la Défense nationale, Peter MacKay, était également présent pour la cérémonie.

Âgé de 27 ans, le militaire était originaire de Val-D'Or, en Abitibi-Témiscamingue. Il a toutefois grandi à Gatineau, en Outaouais.

Le soldat Dion est décédé le 30 décembre dernier. Le blindé dans lequel il se trouvait a roulé sur un engin explosif à 20 kilomètres de la base canadienne de Kandahar, dans le district de Zhari. Quatre autres militaires ont également été blessés dans l'explosion.

Jonathan Dion était membre des Forces canadiennes depuis 2005 et appartenait au 5e Régiment d'artillerie légère du Canada, basé à Valcartier.

Lourd bilan

Le Canada a déployé près de 2500 militaires dans le sud de l'Afghanistan, pour lutter contre la résurgence des talibans dans cette région.

Avec le décès de l'artilleur Dion, le bilan s'élève désormais à 74 soldats canadiens morts sur le sol afghan depuis 2002. Un diplomate canadien y a également perdu la vie.

Jonathan Dion est le 6e soldat originaire du Québec à mourir en Afghanistan.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.