•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

MacKay montre l'Iran du doigt

De passage à Kandahar, le ministre canadien de la Défense affirme que les talibans obtiennent des armes de l'Iran, notamment des engins explosifs qui sont la bête noire des soldats canadiens dans ce pays.

Le ministre de la Défense du Canada, Peter MacKay, estime que les rebelles afghans obtiennent des armes de l'Iran.

En visite à Kandahar, il a indiqué que le Canada est particulièrement préoccupé par les engins explosifs artisanaux en provenance de ce pays. La plupart des 73 militaires canadiens morts en Afghanistan ont été tués par ce type d'explosifs.

M. MacKay a souligné que cette problématique est difficile à résoudre, mais a fait savoir que le gouvernement iranien a été informé des préoccupations canadiennes.

Le ministre de la Défense est en Afghanistan pour passer la fête de Noël avec le contingent canadien, accompagné du chef d'état-major de l'armée, le général Rick Hillier, et de l'ambassadeur américain au Canada.

Au cours d'un dîner avec les soldats, Peter MacKay a rendu hommage aux militaires du 22e Régiment de Valcartier, en leur affirmant qu'ils sont la fierté du Québec et du Canada pour le travail qu'ils accomplissent.

Pour sa part, le général Hillier a déclaré que les Canadiens soutiennent généralement la mission en Afghanistan.

Rick Hillier a indiqué que les soldats croient en leur mission et désirent renforcer l'armée et la police afghane, afin qu'ils puissent éventuellement remplacer les troupes canadiennes.

L'année 2007 a été particulièrement meurtrière pour les soldats canadiens en Afghanistan.

Par ailleurs, dans son message de Noël, le premier ministre Stephen Harper a évoqué la mission canadienne en Afghanistan, où « les militaires canadiens ne ménagent pas les efforts pour soutenir la population afghane, qui cherche à rebâtir un pays dévasté ».

Aucun thème sélectionné