•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un père en colère

Radio-Canada

Steve St-Louis reproche à la compagnie aérienne WestJet d'avoir laissé son enfant de cinq ans sans surveillance lors d'un vol Edmonton-Montréal, même si elle devait être accompagnée par le personnel de bord.

Un père de famille de l'Outaouais a l'intention d'intenter une poursuite contre la compagnie aérienne WestJet pour le traitement réservé à sa fille de 5 ans, qui voyageait seule. Selon Steve St-Louis, son enfant a été laissé à elle-même, jeudi, lors d'un vol entre Edmonton et Montréal, même si elle devait être accompagnée par le personnel de bord.

D'après M. St-Louis, la mère de la fillette avait conclu une entente avec la compagnie lors de l'achat du billet à Edmonton pour que l'enfant fasse l'objet d'une surveillance constante.

Or, le père raconte que c'est plutôt un passager assis à côté de sa fille qui se serait occupé d'elle. « Elle [la fillette] m'a téléphoné en disant: " Papa, il y a des problèmes avec l'avion ". [...] Le téléphone a coupé. Alors, moi j'avais le numéro d'enregistré sur mon cellulaire, alors j'ai retourné l'appel sur le même cellulaire. C'est un monsieur, un inconnu, qui m'a répondu en me disant que ma petite fille était seule dans l'avion puis qu'il n'y avait aucune supervision », raconte Steve St-Louis. Le père a par la suite récupéré son enfant à l'aéroport de Montréal des bras de l'homme qui s'en était occupé pendant le voyage.

WestJet prend la situation au sérieux

Par voie de communiqué vendredi, WestJet a confirmé qu'un mineur non accompagné s'est bel et bien rendu dans la zone des arrivées à l'aéroport de Montréal, jeudi, sans être accompagné d'un agent. La compagnie précise que cette façon de faire est contraire à ses directives.

La compagnie dit prendre la situation au sérieux et fait enquête sur l'incident. WestJet affirme par ailleurs avoir présenté ses excuses aux parents de l'enfant.