•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

16 médecins aux compétences incertaines

Radio-Canada

L'Ordre des médecins et chirurgiens de l'Ontario évalue que plusieurs médecins pratiquent des interventions sans avoir les compétences appropriées.

L'Ordre des médecins et chirurgiens de l'Ontario évalue qu'au moins 16 médecins de la province pourraient faire de la chirurgie esthétique sans avoir les compétences appropriées.

L'organisme met donc en garde les Ontariens qui ont l'intention de subir une telle intervention.

L'ordre professionnel a fait parvenir un questionnaire à tous ses membres à la suite de la mort de Krista Stryland, une Torontoise de 32 ans décédée à la suite de complications subies lors d'une liposuccion dans une clinique privée de North York. Elle était opérée par un médecin de famille.

Ce sont les résultats fournis par les médecins qui pratiquent des chirurgies esthétiques qui poussent l'organisme à inviter les Ontariens à la prudence. L'Ordre refuse toutefois de divulguer l'identité des 16 médecins peut-être incompétents tant qu'il n'aura pas fini son enquête, d'ici quelques mois.

Le président de l'Ordre des médecins et chirurgiens de l'Ontario, Jeffrey Turnbull, mentionne que le groupe veut évaluer la formation des 500 médecins qui font des opérations esthétiques et qu'il contrôlera la qualité des interventions tant dans les cliniques privées, que dans les hôpitaux publics.

La liste des médecins aux compétences douteuses pourrait s'allonger, puisque 20 autres médecins n'ont pas répondu au questionnaire obligatoire au sujet de leur formation dans ce domaine. Ils ont deux mois pour le faire, sans quoi l'ordre professionnel annulera leur permis.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.