•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chauffeurs de taxi recherchés

Radio-Canada

Près d'une centaine de chauffeurs de taxi additionnels seront embauchés pour répondre à l'augmentation de la demande attendue en 2008.

À l'approche du 400e anniversaire de Québec, l'industrie du taxi de la capitale nationale s'organise. La plus importante compagnie de taxi, TaxiCoop Québec, a annoncé qu'elle embauchera, au cours des prochaines semaines, entre 75 et 100 nouveaux chauffeurs.

Grâce à une subvention d'Emploi-Québec, l'entreprise sera, en effet, en mesure de doubler ses effectifs afin, explique son porte-parole Denis Bérubé, d'offrir un service 24 heures sur 24. M. Bérubé ajoute que la coopérative cherche, du même coup, à reconquérir tout un pan du marché perdu aux mains des services d'accompagnements, tels que Nez rouge ou Tolérance zéro.

Si certains, même les concurrents, envisagent la nouvelle d'un bon oeil et estiment que l'industrie du taxi dans son ensemble risque de sortir gagnante de l'augmentation du nombre de chauffeurs, d'autres en revanche appréhendent la prochaine année.

C'est notamment le cas du président de la coopérative de taxi de Sainte-Foy, Magella Gauthier, qui craint plutôt que les chauffeurs en périphérie choisissent d'aller travailler au centre-ville de Québec. En outre, M. Gauthier doute que la demande augmente à ce point en 2008.