•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le malaise identitaire des Québécois

Radio-Canada

Au dernier jour des audiences à Québec, la commission Bouchard-Taylor entend l'ancien ministre péquiste et théologien Louis O'Neil, qui évoque le malaise identitaire des Québécois face à l'arrivée d'immigrants.

La commission Bouchard-Taylor a achevé ses travaux à Québec, mercredi. En avant-midi, l'ancien ministre péquiste et professeur à l'Université Laval, Louis O'Neill, a discuté du malaise identitaire des Québécois, qui se sentent menacés par des immigrants qui arrivent au Québec avec des racines profondes.

M. O'Neil déplore la frilosité des Québécois dans certaines situations. « Je souhaite entre autres un espace public qui est habité, qui est occupé, l'acceptation des diversités sans aucun doute et qu'on arrête de faire des problèmes avec des choses qui à mon avis sont mineures, comme d'avoir fait un drame national avec l'affaire des fenêtres givrées », a-t-il dit.

En après-midi, un diplômé de l'Université Laval d'origine rwandaise, René Routéma, a critiqué les politiciens québécois pour leur gestion du débat. « Nous sommes irrités de voir les politiciens québécois jouer de la politique surtout sur le dos des immigrants, des réfugiés politiques ». Il a qualifié les politiciens québécois d'irresponsables avec le débat sur les accommodements raisonnables.

Les commissaires ont aussi pu entendre l'opinion de jeunes au cours des audiences à Québec. Un élève de 14 ans, de l'externat Saint-Jean-Eudes, est à son tour venu présenter un mémoire mercredi. Jean-Philippe Le Pape a expliqué qu'il avait mené un sondage auprès de ses camarades dans son école secondaire et qu'il avait réuni leurs témoignages.

Il a indiqué que les élèves étaient en faveur de la déconfessionnalisation des écoles. « Tout cela en gardant en mémoire l'importance de la religion catholique dans l'histoire du Québec et la culture québécoise », a-t-il dit.

La commission Bouchard-Taylor poursuivra ses audiences, jeudi, à Saint-Georges en Beauce.