•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La grève se poursuit

Radio-Canada

Les étudiants en anthropologie de l'Université Laval votent dans une proportion de 79 % pour le maintien de leur grève générale illimitée contre le dégel des droits de scolarité.

Les étudiants en anthropologie de l'Université Laval poursuivent leur grève générale illimitée contre le dégel des droits de scolarité. Les étudiants ont voté lundi dans une proportion de 79 % pour le maintien de ce moyen de pression.

Les étudiants ont déclenché la grève jeudi dernier afin de s'opposer à la décision du gouvernement Charest de hausser les droits de scolarité dès cet automne, une hausse de 30 % sur 5 ans.

Leur association est la seule dans la province à avoir choisi ce moyen de pression. Les associations étudiantes provinciales comme la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) ont décidé de ne pas se lancer dans un mouvement de grève pour le moment et de privilégier notamment les manifestations.

Par ailleurs, deux autres associations étudiantes de l'Université Laval, celles d'histoire et d'études littéraires, ont voté en faveur d'une grève de deux jours, les 14 et 15 novembre. Ils participeront alors à une grande manifestation à Montréal contre le dégel des droits de scolarité.

Les étudiants en sociologie, en service social et en linguistique se prononceront plus tard cette semaine.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.