•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vent de droite

Radio-Canada

Avec 28,8 % des suffrages, l'Union démocratique du centre, un parti aux positions xénophobes, remporte les élections générales. Le Parti socialiste, deuxième au pays, récolte 19,1 % des voix.

L'Union démocratique du centre (UDC), un parti nationaliste et aux positions xénophobes, a remporté dimanche les élections générales en Suisse, selon les premiers résultats rendus publics.

L'UDC, dirigée par Christophe Blocher, a récolté 28,8 % des voix, le Parti socialiste 19,1 %, le Parti radical démocratique 15,9 %, le Parti démocrate-chrétien, 14,6 % et les Verts de quatre 9,5 %.

L'UDC, dont la campagne a été axée sur la dénonciation de criminels étrangers, aura 61 des 200 sièges au Conseil national, soit 6 de plus que lors du dernier scrutin législatif de 2003.

Le Parti socialiste demeure en deuxième place au pays, mais perd neuf sièges par rapport à 2003.

Les Verts de quatre, un parti écologiste, ont quant à eux pu récolter cinq sièges.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.