•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Démantèlement de l'éolienne de Dermond?

Radio-Canada

Les Industries Blais de Rouyn-Noranda, qui ont acheté l'éolienne au début de la semaine lors d'une vente aux enchères, pensent à en vendre les pièces pour rembourser les 40 000 $ que leur doit Dermond.

L'éolienne expérimentale à axe vertical de l'entreprise Dermond pourrait être démantelée.

Les Industries Blais de Rouyn-Noranda ont acheté l'éolienne au début de la semaine lors d'une vente aux enchères. L'entreprise s'est procuré l'éolienne dans le but de récupérer les 40 000 $ que Dermond lui devait pour des travaux impayés lors de la construction de l'éolienne.

« On a plusieurs alternatives à l'achat de l'éolienne. La plus probable c'est le démantèlement et la vente pour les pièces. Mais nous sommes ouverts à d'autres alternatives », affirme le directeur du département mécanique et tuyauterie des Industries Blais, Yves Boivert. L'entreprise est ouverte aux différentes propositions des promoteurs

L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue serait pour sa part intéressée à travailler en collaboration avec le nouveau propriétaire pour poursuivre le développement du potentiel de l'éolienne.

L'argent n'était pas de la partie

Les difficultés financières de l'entreprise de fabrication d'éoliennes Dermond ont eu raison de ses ambitions. Dermond doit en effet un peu plus de 150 000 $ à différentes entreprises de la région.

Dermond doit également 40 000 $ à l'UQAT, qui était son partenaire dans la recherche et le développement de la nouvelle technologie. Dermond a en effet été incapable de remplir sa part du contrat. Selon la rectrice de l'UQAT, Johanne Jean, les activités entre l'université et Dermond étaient inexistantes depuis environ deux ans.

Pour le vice-président de Dermond, Laurent Mondo, c'est peut-être la fin de l'entreprise. « Avec l'argent qu'on doit, trouver des financiers qui sont prêts à investir dans Dermond et à rembourser les dettes passées, c'est assez difficile », dit-il.