•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec revoit le menu

Radio-Canada

Le gouvernement Charest bannira des écoles les distributrices de boissons gazeuses et d'autres aliments nuisibles à la santé des écoliers.

Le gouvernement Charest interdira la vente d'aliments vides dans les écoles. Une politique-cadre sera annoncée vendredi afin de contrer l'épidémie d'embonpoint et d'obésité, qui touche un enfant sur quatre.

Le gouvernement accordera quelques mois aux fournisseurs pour remplacer, dans les machines distributrices, les croustilles, le chocolat et les boissons gazeuses par des jus non sucrés, du lait, de l'eau et des barres santé.

Plusieurs écoles ont déjà pris des mesures pour éliminer la malbouffe et réduire les fritures, mais cela sera obligatoire à la fin de l'année scolaire.

Pour éviter que les jeunes désertent les cafétérias au profit des chaînes de restauration rapide avoisinantes, Québec reconnaît la nécessité de travailler de concert avec les parents et les municipalités. « Si on n'explique pas en même temps aux parents et aux enfants pourquoi on le fait et ce qu'on vise comme résultat, on va échouer », a admis le ministre de la Santé Philippe Couillard.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.