•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au coeur du miracle

Radio-Canada

Le port d'un coeur artificiel, le Berlin Heart, a permis au coeur malade de Melissa Mills de guérir. L'adolescente de 15 ans attendait une transplantation cardiaque.

Une jeune albertaine de 15 ans devient la première au Canada à se défaire de son coeur artificiel après la guérison de son propre coeur.

Melissa Mills a été admise l'année dernière à l'hôpital pour enfants Edmonton Stollery Children's Hospital, à la suite d'une maladie soudaine qui l'a affectée gravement au point de nécessiter une transplantation cardiaque.

Les médecins de l'hôpital lui ont implanté le Berlin Heart, un dispositif mécanique portable qui maintient la circulation du sang dans le coeur malade. Ce traitement était provisoire en attendant qu'une greffe soit disponible.

Cependant, au cours des mois qui ont suivi, l'état de santé de Melissa s'est nettement amélioré et son muscle cardiaque a regagné de la vigueur. Après 146 jours, Melissa a subi une chirurgie pour enlever le dispositif artificiel, son coeur s'étant régénéré.

« Nous pensions que le miracle serait que le Berlin Heart nous donne suffisamment de temps pour trouver un donneur compatible.[...] Nous sommes étonnés qu'au lieu de cela, le dispositif ait donné du temps au vrai coeur pour se reposer et pour se rétablir », affirme la mère de Melissa, Sharon Mills.

Le Berlin Heart est le premier coeur mécanique au monde conçu pour les enfants. Jusqu'à présent, cinq patients ont reçu ce dispositif à l'Edmonton Stollery Children's Hospital.

Le Dr Ivan Rebeyka, un pionner du programme Berlin Heart, affirme que le rôle du dispositif dans la régénération du coeur humain est encourageant.