•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les parents en cour

Radio-Canada

Un couple appartenant aux témoins de Jéhovah fait appel de la décision de la province de lui retirer la garde de ses bébés pour leur administrer des transfusions sanguines, une pratique contraire à sa religion.

Les avocats des parents des sextuplés nés au début de l'année en Colombie-Britannique sont de retour devant la Cour suprême provinciale. Ils font appel de la décision de la province qui leur a retiré la garde des enfants le temps de leur administrer des transfusions sanguines.

Les médecins ont jugé nécessaire que les septuplés, nés prématurément, reçoivent du sang. Deux bébés sont morts à la suite de l'accouchement.

Les parents, des témoins de Jéhovah, s'opposent toutefois à cette pratique interdite par leur religion.

Foi contre loi

Ils demandent au tribunal d'invalider un des articles de la Loi sur la protection de la jeunesse pour que l'État soit légalement obligé de consulter les parents avant de contester une de leurs décisions relatives au bien-être de leurs enfants.

Les avocats des parents, John Burns et Shane Brady, comptent démontrer au juge Donald Brenner que les parents n'ont pas eu accès à une procédure judiciaire équitable qui leur aurait permis de faire entendre leur position. Le choix médical, estiment-ils, leur a été imposé par la province.

D'autre part, les avocats tentent de convaincre le juge que la décision des parents de refuser cette pratique est conforme aux nouvelles données médicales sur les dangers et les avantages des transfusions sanguines.

L'audience doit se poursuivre jusqu'à vendredi.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.