•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vigne dévoile ses secrets

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2007 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un regroupement de scientifiques italiens et français vient de publier une analyse détaillée de la séquence du génome de la vigne, ce qui constitue le premier séquençage d'une plante cultivée à la fois pour ses fruits et pour leur transformation en vin.

Un consortium de chercheurs d'Italie et de France vient de publier la toute première analyse détaillée de la séquence du génome de la vigne, de son nom scientifique Vitis vinifera, dans l'édition en ligne de la revue Nature.

Déjà les génomes de l'arabette, du riz et du peuplier ont été entièrement décodés, mais cette nouvelle analyse est la première du genre pour une plante cultivée à la fois pour ses fruits et pour leur transformation en vin.

Pour leurs recherches, les scientifiques ont sélectionné une lignée de vigne obtenue, à partir du cépage pinot noir, par la technique d'autofécondations successives.

Ce choix a permis l'obtention d'une séquence de très haute qualité d'environ 480 millions de paires de base, qui a révélé quelques-uns des secrets de la constitution du génome de la vigne.

Le séquençage avait démarré en décembre 2005.

Les résultats de l'étude sont très importants, car ils constituent le point de départ pour une caractérisation détaillée de la fonction des gènes du Vitis vinifera.

L'approfondissement des connaissances sur les gènes de la vigne pourrait notamment permettre à l'avenir la création de variétés de vignes résistantes aux maladies, diminuant de cette façon l'utilisation de pesticides nocifs pour l'environnement, et mieux adaptées aux changements climatiques.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.