•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mieux vaut naître en hiver

Radio-Canada

Les bébés nés en été ont un risque plus élevé de devenir myopes et d'avoir besoin de lunettes que ceux qui naissent en hiver, selon une nouvelle étude.

Si on veut éviter d'avoir à porter des lunettes, il est préférable de naître en hiver, selon une étude.

« L'effet à long terme de l'exposition à la lumière naturelle en bas âge augmente les chances d'en enfant de devenir myope », affirme le co-auteur de l'étude, Michael Belkin, de l'Université de Tel-Aviv, en Israël.

Pour arriver à leur conclusion, les scientifiques ont étudié, entre 2000 et 2004, les dossiers de 276 911 adolescents. Leurs résultats ont montré que les sujets nés en juin ou en juillet avaient un risque 24 % plus élevé de devenir très myopes que ceux nés en décembre ou en janvier. Plus spécifiquement, 9,2 % des cas de myopie sévère et 2,6 % des cas de myopie modérée sont apparus chez les gens nés aux mois de juin et juillet, alors que les mêmes données pour les mois de décembre et janvier sont de 8,4 % et 2 %. Ces différences sont considérées comme très significatives.

Plus la photopériode (durée du jour) est longue au moment de la naissance, plus les risques de devenir myope sont grands, concluent les auteurs. Leur étude a été publiée dans l'édition du mois d'août de la revue Ophthalmology.

Mettant en garde contre les conclusions simplistes ou fallacieuses, les auteurs ont tenu à souligner que la myopie peut être causée par d'autres facteurs - comme la génétique - et que seulement de 2,2 % à 5,6 % des cas de myopie sévère peuvent être attribués à la saison de naissance.