•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Remède pour coeurs brisés

Radio-Canada

Des chercheurs américains confirment que les cellules souches embryonnaires humaines sont capables de se transformer en cellules musculaires cardiaques régénératrices.

Les cellules souches embryonnaires humaines sont capables de se transformer en cellules musculaires cardiaques, lesquelles peuvent contribuer à restaurer un coeur endommagé.

C'est ce que vient de confirmer une nouvelle étude réalisée sur des rats victimes d'attaque cardiaque, publiée dimanche en ligne dans la revue Nature Biotechnology.

Charles Murry, de l'Université de Washington, et la firme californienne Geron ont ainsi confirmé les résultats de chercheurs français dévoilés en juin dernier. Ceux-ci démontraient pour la première fois que des cellules souches embryonnaires humaines pouvaient se transformer en cellules cardiaques au sein de coeurs défaillants de rats.

Les cellules souches embryonnaires sont à l'origine de toutes nos cellules et tissus. On estime qu'elles pourraient un jour restaurer des organes, comme réparer un coeur endommagé par un infarctus.

La fonction cardiaque des rats testés par l'équipe de Charles Murry s'est améliorée quatre semaines après avoir reçu ces cellules cardiaques. L'équipe américaine assure avoir accru l'efficacité avec laquelle les cellules souches embryonnaires se convertissent en cellules cardiaques ainsi que la survie de ces cellules. Celles-ci ont été transplantées chez les rongeurs avec un cocktail de substances destiné à enrayer leur disparition.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.