•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mine d'or de l'évolution

Des scientifiques américains découvrent au fond d'une mine de Timmins des fossiles de micro-organismes de 2,7 milliards d'années qui confirment que la vie a évolué extrêmement rapidement.

Des chercheurs américains ont réalisé une importante découverte dans une mine d'or de Timmins, dans le Nord de l'Ontario. Ils ont découvert des fossiles de molécules d'archaeabactéries vieilles de 2,7 milliards d'années, qui sont des micro-organismes parmi les plus anciens à avoir existé.

Ces fossiles de molécules se trouvaient dans les roches sédimentaires qui gisaient à une profondeur de 200 mètres.

Cette découverte permet de confirmer que les trois organismes fondamentaux qui forment les organismes vivants (les autres sont les eucaryotes et les bactéries) existaient à cette époque.

« Ça apporte une preuve [...] que la vie sur terre a évolué extrêmement rapidement il y a extrêmement longtemps. Donc, à 3 milliards d'années, il est très probable que les trois grands domaines d'organismes qu'on connaît sur la terre existaient déjà », explique Fabien Kenig, professeur à l'Université de l'Illinois à Chicago.

La région de Timmins est une des régions du monde où on peut trouver les roches parmi les plus anciennes de la planète.

Les découvertes de l'équipe de scientifiques américains ont été publiées dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.