•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vick plaide coupable

Radio-Canada

La carrière de Michael Vick frappe un mur. Le quart étoile est suspendu indéfiniment par la ligue après avoir admis sa culpabilité dans l'organisation de combats de chiens.

Michael Vick risque de ne pas remettre les pieds sur un terrain de la NFL dans un avenir rapproché.

Comme prévu, Vick s'est présenté lundi en cour à Richmond, en Virginie, pour officiellement plaider coupable pour son implication dans l'organisation de combats de chiens. Il devra attendre au 10 décembre avant de connaître sa sentence.

Le juge Henry E. Hudson a reçu le plaidoyer du quart étoile des Falcons. M. Hudson a posé la question suivante à Vick: « Remettez-vous un plaidoyer de culpabilité à l'accusation de conspiration parce que vous êtes en fait coupable? ».

À cette question, Vick a répondu: « Oui, monsieur. »

« Je vais me racheter », a aussi promis l'Américain.

Vick, qui a admis sa participation dans les combats de chiens et a avoué avoir parié sur les combats en plus de tuer les chiens perdants, risque une peine maximale de cinq ans de prison.

La jurisprudence dans des cas semblables établit toutefois une sentence moins sévère.

Selon un représentant du gouvernement, une peine variant entre 12 et 18 mois sera recommandée.

L'étau se resserrait sur Vick, puisque les deux derniers coaccusés dans cette histoire sordide avaient également plaidé coupables en échange d'une peine réduite.

Les combats de chiens se seraient déroulés à compter de 2001, la saison recrue de Vick dans la NFL.

Dans les combats, les chiens se seraient prétendument battus jusqu'à la mort, ou presque. Les chiens perdants étaient parfois tués par électrocution, noyade, pendaison ou par balle.

Les chiens auraient été logés, entraînés et forcés à se battre sur une propriété de Vick dans le comté de Surry en Virginie.

Suspendu indéfiniment

Vendredi, le circuit américain a suspendu indéfiniment le quart étoile des Falcons d'Atlanta, quelques heures après qu'il eut admis sa culpabilité.

La suspension signifie que Vick ne pourra pas jouer dans la Ligue canadienne de football (LCF) non plus. En réaction à Ricky Williams, qui s'était amené avec les Argonauts de Toronto pendant qu'il était sous le coup d'une suspension dans la NFL, la LCF interdit à ses équipes d'embaucher des joueurs suspendus.

En réaction au plaidoyer de Vick et à la décision de la NFL, la compagnie Nike a décidé d'annuler son contrat publicitaire avec Vick. La multinationale avait suspendu l'entente le mois dernier.

Et les Falcons?

La carrière du rapide quart se trouve maintenant compromise. Sans Vick, les Falcons se tourneront probablement vers Joey Harrington pour diriger leur attaque.

Le vétéran de six saisons dans la NFL a joué pour les Lions de Detroit et les Dolphins de Miami avant de se joindre aux Falcons.

Repêché au 1er tour en 2002 par les Lions, le 3e au total, Harrington n'a jamais répondu aux attentes.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.