•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mattel rappelle encore des jouets

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2007 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les aimants de 18,2 millions de jouets de marque Polly Pocket, Doggie Daycare, Batman, Barbie et One Piece risquent de se détacher. De plus, la peinture de 436 000 véhicules de la série Cars pourrait contenir trop de plomb.

Le fabricant de jouets américain Mattel procède à un nouveau rappel de 18,6 millions de jouets pour enfants fabriqués en Chine en raison d'un risque pour la santé des enfants. Environ 920 000 d'entre eux ont été distribués au Canada.

Au total, 18,2 millions de jouets font l'objet d'un avis de la Commission de sécurité des produits de consommation (CPSC) parce que des aimants s'en détachent. Les parents sont priés de les retirer des mains de leurs enfants.

C'est le cas notamment de 44 figurines de marque Polly Pocket (dont certaines avaient fait l'objet d'un premier rappel en novembre dernier), 11 de marque Doggie Daycare, 4 de marque Batman, 2 de marque Barbie et 1 de marque One Piece. Environ 890 000 de ces jouets ont été distribués au Canada.

Mattel soutient que ces jouets ne sont plus en vente dans les magasins des détaillants depuis janvier dernier, mais la CPSC affirme que des centaines de milliers d'entre eux l'étaient encore au début du mois d'août.

De plus, 436 000 véhicules Sarge de la série Cars vendus entre mai et août 2007 sont aussi rappelés parce qu'ils pourraient contenir une quantité excessive de plomb, une substance toxique pouvant avoir des effets indésirables sur la santé. Environ 32 800 d'entre eux ont été distribués au Canada.

Les aimants peuvent pour leur part créer des problèmes s'ils sont avalés. Trois enfants ayant ingéré des aimants tombés de jouets Polly Pocket ont d'ailleurs dû être opérés pour une perforation de l'intestin, survenue lorsque deux aimants se sont attirés.

Un rappel qui en appelle un autre

Il y a moins de deux semaines, Mattel a dû rappeler 1,5 million de jouets fabriqués en Chine en raison de la quantité de plomb qu'ils pouvaient contenir. Ces rappels s'inscrivent dans la foulée de plusieurs autres concernant des produits chinois importés.

La firme californienne soutient que ce sont des procédures mises en place à la suite de ce rappel de jouets Fisher Price qui ont permis de détecter les problèmes concernant la peinture du véhicule Sarge.

Mattel ne se gêne d'ailleurs pas pour remonter la filière dans ce dossier. L'entreprise indique que ces jouets ont été peints par la firme Hong Li Da (HLD), un sous-traitant de la firme Early Light Industrial Co. Mattel accuse HLD de ne pas avoir utilisé la peinture que lui avait fournie Early Light.

Toute personne possédant un jouet faisant l'objet d'un rappel est priée de contacter Mattel Canada au 1 800 916-4997.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.