•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'expérience forme les fourmis

Radio-Canada

Des scientifiques français montrent que l'expérience acquise pendant leur jeunesse détermine le rôle qu'occuperont les fourmis Cerapachys biroi au sein de leur colonie.

C'est connu, l'expérience acquise durant notre jeunesse détermine souvent qui nous serons plus tard. Des chercheurs français viennent cependant de révéler que c'était aussi le cas pour une certaine espèce de fourmis.

Il s'agit des fourmis Cerapachys biroi, une espèce originaire du Japon et de l'île de Taïwan, qui se nourrit de fourmis d'autres espèces.

Pour mener à bien leur étude, les chercheurs ont divisé l'échantillon de fourmis Cerapachys biroi en deux groupes égaux. Ils ont placé le premier groupe dans une zone contenant des proies et le deuxième dans une zone sans proie.

Un mois plus tard, les scientifiques ont refait l'expérience et ont constaté que les fourmis du premier groupe s'étaient spécialisées dans la recherche de nourriture alors que celles du second groupe s'étaient spécialisées dans l'élevage des jeunes fourmis de la colonie.

Les chercheurs ont choisi ces fourmis en particulier, car elles se reproduisent par parthénogenèse, soit sans fécondation. Les individus sont donc identiques génétiquement, ce qui a permis aux chercheurs d'éviter les quatre facteurs qui interviennent dans la répartition du travail dans une colonie d'insectes, soit la génétique, la morphologie, les relations de dominance (il n'y a aucune hiérarchie entre ouvrières dans ces colonies puisqu'elles sont identiques) et l'âge. Pour ce dernier facteur, les scientifiques ont utilisé un échantillon de fourmis nées le même jour.

Selon les chercheurs, les résultats de cette étude confirment que l'histoire individuelle joue un rôle dans l'organisation des sociétés d'insectes et que l'expérience vécue est fondamentale dans le développement du comportement.

Les travaux des biologistes du Laboratoire d'éthologie expérimentale et comparée de l'Université Paris-13 sont publiés dans l'édition du 7 août de la revue Current Biology.