•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Encore du plomb dans les jouets

Radio-Canada

Fisher-Price rappelle 1,5 million de jouets fabriqués en Chine. Il s'agit pour l'essentiel de produits Sesame Street et Dora l'exploratrice vendus aux États-Unis, au Canada, au Mexique et au Royaume-Uni depuis trois mois.

Fisher-Price rappelle 1,5 million de jouets pour enfants fabriqués en Chine. La peinture utilisée pour les décorer pourrait contenir une quantité excessive de plomb, une substance toxique pouvant avoir des effets indésirables sur la santé.

Ces jouets, parmi lesquels on trouve plusieurs figurines représentant des personnages de Sesame Street et de Dora l'exploratrice, ont été fabriqués par un fournisseur externe unique entre le 19 avril et le 6 juillet dernier. Ils étaient vendus dans les magasins depuis mai dernier.

Quelque 967 000 jouets sont rappelés du marché américain, et 533 000 autres sont rappelés du Canada, du Royaume-Uni et du Mexique. Au total, 83 produits sont touchés par le rappel.

Fisher-Price, une filiale de Mattel, affirme que le risque associé à ces produits est faible. Lécher ou toucher un des produits ne causera pas de problème, soutient-elle, mais il est recommandé de voir un pédiatre s'il s'avère qu'un enfant a mâché la peinture du jouet.

Ceux qui possèdent un de ces jouets sont priés de le retourner chez le détaillant afin d'obtenir un bon de produit de remplacement. D'autres produits pourraient par ailleurs être ajoutés à la liste de rappel, élaborée par Mattel en collaboration avec la Commission de sécurité des produits de consommation (CPSC).

Mattel affirme dans un communiqué que l'utilisation de peinture au plomb est « un sérieux bris de confiance » et qu'elle mettra fin à sa relation avec le fournisseur, qui n'est pas identifié, si elle conclut que les procédures de sécurité ont été sciemment ignorées. Entre-temps, elle prévoit que le rappel lui coûtera 30 millions de dollars américains.

Ce rappel s'inscrit néanmoins dans la foulée de plusieurs autres concernant des produits chinois importés, dont des centaines de milliers de jouets en bois de la série Thomas the Train. Le ministère chinois du Commerce affirme néanmoins que 99 % de ses exportations sont sécuritaires.

Au Canada, une récente enquête menée par CBC a révélé des taux de plomb anormalement élevés dans plusieurs jouets importés de la Chine. Certains excédaient de 600 % la quantité de plomb permise par Santé Canada, qui est de 600 microgrammes par produit vendu.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.