•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le milieu montréalais en deuil

Radio-Canada

Le jeune rappeur Jonathan Guilbeault, connu sous le pseudonyme de Joe B.G., est mort dans l'incendie de son appartement, vendredi, au moment où il mettait la touche finale à son dernier album.

Le milieu du hip-hop montréalais vient de perdre un de ses membres. Le jeune rappeur Jonathan Guilbault, mieux connu sous les pseudonymes de Joe B.G. ou de Snake, est mort vendredi dernier dans l'incendie de son appartement.

Le violent incendie a ravagé quatre duplex de l'arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve à Montréal. Les pompiers, après avoir annoncé que l'incendie n'avait pas fait de blessé, sont retournés sur les lieux de l'incendie, à la demande d'amis de l'artiste. Ils y ont découvert le corps calciné du rappeur 36 heures après le drame.

L'Association des pompiers de Montréal critique le Service des incendies de Montréal. Le président de l'Association Michel Crevier dénonce le temps d'intervention des pompiers: « Après vérifications faites avec les chiffres du Service d'incendies, les normes n'ont pas été respectées, surtout pour la première autopompe, la 608. Donc, le véhicule 608 est rentré plus tard que les 5 minutes. Pour les autres véhicules, le seul qui a respecté les normes du ministère, c'est le 4008. Tous les autres ne respectent pas les normes. »

Et, quand on dit, quand un chef des opérations dit qu'en 10 minutes il y avait 35 pompiers, c'est totalement faux. L'association, après vérification, a mentionné qu'il y avait 15 pompiers effectivement pour la force de frappe.

Le président de l'Association des pompiers de Montréal

La mère du rappeur Andrée Beaupré dénonce également le Service des incendies de Montréal. Elle soutient qu'elle n'a toujours pas été avisée officiellement de la mort de son fils.

De son côté, la police poursuit son enquête. L'incendie est considéré comme suspect.

Un artiste en ascension

Au moment de son décès, le jeune homme de 27 ans était en train de finaliser son dernier album, Prévisions locales.

Depuis l'annonce du décès, les messages de sympathies affluent. Plusieurs fleurs et mots d'affection ont été déposés devant l'immeuble incendié.

Plusieurs personnes ont aussi laissé des messages sur le site Internet de Joe B.G.

Rest in peace snake...toutes mes sympathies à ses amis et famille. On vient de perder un gros morceau dans le mouvement. Tu vas nous manquer

Anny, de Tétraultville

C'est vraiment trop triste. Mes condoléances à tout son entourage et à ses fans. Je commençais tout juste à écouter sa musique et comme tout le monde le dit, le hiphop québécois perd un soldat. R.I.P Joe

Marianne, de Sorel-Tracy

La formation hip-hop Treizième étage lui a aussi dédié sa prestation de dimanche aux FrancoFolies, de Montréal.

L'album Prévisions locales devait sortir le 21 août. Plusieurs artistes hip-hop ont collaboré à l'album, dont Sans Pression et Imposs, de la formation Muzion.

Aucun thème sélectionné