•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rodrigo de Rato quitte son poste

Radio-Canada

Le président de l'institution annonce qu'il délaissera ses fonctions en octobre, soit un an et demi avant la fin de son mandat.

Le président du Fonds monétaire international (FMI), Rodrigo de Rato, a annoncé jeudi qu'il quittera ses fonctions en octobre prochain, soit un an et demi avant la fin de son mandat.

M. Rato avait été désigné président de l'organisation en mai 2004. Son mandat de cinq ans devait prendre fin en mai 2009.

Il a expliqué son départ pour des raisons personnelles, notamment pour s'occuper de l'éducation de ses enfants. Il quittera son poste tout de suite après la conférence annuelle des gouverneurs du FMI et de la Banque mondiale.

Les États-Unis ont salué le rôle joué par M. Rato dans la réforme de l'institution, surtout en renforçant son cadre de surveillance des régimes de changes, sujet de discorde entre les États-Unis et la Chine. La sous-évaluation du yuan est au coeur du litige.

Les États-Unis affichent un déficit commercial très important envers la Chine. Les responsables américains accusent Pékin de maintenir sa monnaie à un niveau artificiellement bas pour augmenter ses exportations.

Le FMI a son siège à Washington, tout comme la Banque mondiale, une autre institution qui vient de voir son président partir. Paul Wolfowitz a en effet démissionné après avoir été au centre d'un scandale de népotisme. Il a été remplacé par Robert Zoellick.

Une règle non écrite veut que la présidence de la Banque mondiale soit assurée par un Américain et celle du Fonds monétaire international revienne à un Européen.

Rodrigo de Rato est espagnol.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.