•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CIA, une maison de verre

Radio-Canada

L'agence américaine d'espionnage publiera sur son site Internet la semaine prochaine des centaines de documents sur ses activités entre 1953 et 1973.

À compter de la semaine prochaine, des centaines de documents de la CIA sur ses activités entre 1953 et 1973 pourront être consultés sur son site Internet. Il s'agit de 147 documents et 11 000 pages d'analyses.

Ces documents, surnommés « les bijoux de famille », relatent notamment des tentatives d'assassinat, les opérations de surveillance de citoyens américains, l'infiltration d'organisations de gauche et l'enlèvement de certains de leurs membres.

Il y aura également des comptes rendus sur des cambriolages et des vols, la surveillance de journalistes américains, la lecture du courrier à destination et en provenance de Chine et de Russie ainsi que des expérimentations comportementales sur des civils américains « non volontaires ».

« C'est la première fois que la CIA déclassifie volontairement des documents controversés depuis que George Tenet (ancien directeur de la CIA) a renoncé en 1998 aux promesses des années 90 d'une plus grande transparence de l'agence de renseignement », a indiqué le directeur des Archives de la Sécurité nationale, Thomas Blanton.

Selon le directeur de la CIA, Michael Hayden, les informations qui seront déclassifiées « ne seront pas flatteuses, mais c'est l'histoire de la CIA ».

Pour M. Hayden, cette opération a pour objectif d'informer le peuple américain sur ce qui a été fait en son nom.