•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des effets positifs sur les muscles

Radio-Canada

Une équipe de chercheurs de l'Université Laval démontre que la consommation d'acides gras polyinsaturés, retrouvés en bonne quantité dans certains poissons, a des effets régénérateurs sur le métabolisme des protéines musculaires.

La liste des effets bénéfiques des oméga-3 d'origine marine s'allonge encore.

Une équipe de l'Institut des nutraceutiques et des aliments fonctionnels de l'Université Laval a démontré que la consommation d'acides gras polyinsaturés, retrouvés en bonne quantité dans certains poissons, a des effets régénérateurs sur le métabolisme des protéines musculaires.

La capacité d'utiliser les nutriments provenant de l'alimentation pour les convertir en protéines musculaires diminue avec l'âge chez les mammifères.

Les chercheurs estiment que la restauration de la sensibilité à l'insuline par les acides gras polyinsaturés marins pourrait prévenir la perte de masse musculaire chez les personnes âgées et éviter les problèmes de santé qui accompagnent le phénomène.

Ces oméga-3 pourraient aussi, selon les chercheurs, devenir une solution de rechange à la stimulation hormonale de la croissance chez le bétail.

Les présents travaux montrent que des oméga-3 ajoutés à la ration de bovins remplacent d'autres acides gras présents dans les cellules musculaires et en améliorent le fonctionnement.

De plus, cela pourrait contribuer à réduire la quantité de rejets dans l'environnement puisque les animaux à qui nous avons donné des oméga-3 marins mangent spontanément 10 % moins de nourriture pour atteindre un même gain de poids.

Carole Thivierge

Les chercheurs estiment aussi que ces acides gras peuvent faciliter la tâche aux athlètes qui s'entraînent en vue d'accroître leur masse musculaire.

D'autres études ont déjà montré les effets positifs des oméga-3 sur :

  • les maladies cardiovasculaires
  • le diabète
  • la maladie d'Alzeihmer

L'excès d'oméga-3 peut également avoir des effets néfastes tels que des troubles de coagulation, une baisse de la glycémie et une baisse des réponses immunitaires.

Les travaux sont publiés dans le Journal of Physiology.

Les acides gras oméga-3 sont des acides gras polyinsaturés que l'on trouve en grande quantité dans certains poissons gras, dans le lin, la noix et le colza.