•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Armée de Marie désormais exclue

Radio-Canada

Monseigneur Ouellet a pris cette décision après que l'Armée de Marie eut procédé à l'ordination de cinq diacres en janvier dernier.

L'Armée de Marie et sa fondatrice, Marie-Paule Giguère, sont désormais exclues de l'Église catholique à la suite d'une décision du cardinal Marc Ouellet.

Mgr Ouellet a pris cette décision après que l'Armée de Marie eut procédé à l'ordination de cinq diacres en janvier dernier, en contravention du droit canonique qui accorde ce pouvoir uniquement aux évêques.

Les membres de l'Armée de Marie ne peuvent donc plus exercer de ministère dans l'archidiocèse de Québec. L'évêque auxiliaire au diocèse de Québec, Pierre-André Fournier, explique que les confirmations, le sacrement du pardon, les mariages effectués par l'Armée de Marie ne seront plus valides aux yeux de l'Église catholique.

L'Armée de Marie, qui possède un vaste monastère à Lac-Etchemin, a été fondée en 1971 par Marie-Paule Giguère, aujourd'hui âgée de 85 ans. Le groupe compterait jusqu'à 25 000 membres un peu partout dans le monde.

Aucun thème sélectionné