•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de maires en faveur du référendum

Radio-Canada

André Paradis de Saint-Henri-de-Taillon, Georges Bouchard de Sainte-Monique, Johanne Vézina de Desbiens et Éric Girard de Saint-Nazaire sont toutefois divisés sur la façon de mener le débat.

Le mouvement en faveur d'un référendum sur l'avenir du site d'enfouissement de L'Ascension s'étend dans la MRC Lac-Saint-Jean-Est. Après le maire de L'Ascension, d'autres maires de la MRC s'affichent publiquement pour la tenue d'une telle consultation.

André Paradis de Saint-Henri-de-Taillon, Georges Bouchard de Sainte-Monique, Johanne Vézina de Desbiens et Éric Girard de Saint-Nazaire sont toutefois divisés sur la façon de mener le débat.

Johanne Vézina veut limiter la consultation à L'Ascension. Ses collègues de Sainte-Monique et de Saint-Nazaire ne sont pas d'accord et pensent que toutes les municipalités du secteur nord devraient participer au référendum. « Ce n'est pas juste la population de L'Ascension qui ne veut plus du site », affirme Éric Girard.

Johanne Vézina déplore que certains maires s'objectent au site de L'Ascension pour tenter d'obtenir pour leur municipalité un maximum des retombées économiques que pourrait apporter un futur lieu d'enfouissement sanitaire.

Quant à Georges Bouchard, il exige que tous les centres de tri prévus au Plan de gestion des matières résiduelles soient concentrés dans le secteur de L'Ascension, pour créer de l'activité économique.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.