•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une planète habitable?

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2007 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les particularités d'une planète semblable à la Terre, située dans un autre système solaire que le nôtre, laissent penser qu'elle serait en mesure d'abriter la vie.

Pour la première fois, des astronomes affirment avoir identifié une planète dont les caractéristiques laissent penser qu'elle pourrait abriter une vie extra-terrestre.

L'exoplanète en question orbite l'étoile Gliese 581 située à 20,5 années-lumière de notre planète, dans la constellation de la Balance. Ce système contient trois planètes peu massives.

Elle est la première des 212 exoplanètes connues à ce jour à posséder à la fois une surface solide ou liquide et une température proche de celle de la Terre.

Elle est également la plus légère.

Selon les chercheurs européens à l'origine de la découverte, la température moyenne de cette planète est comprise entre 0 et 40 degrés Celsius.

Ainsi, elle pourrait abriter de l'eau liquide à sa surface.

Voici quelques autres caractéristiques de la planète:

  • Son rayon serait 1,5 fois celui de la Terre, ce qui indiquerait qu'elle a une constitution rocheuse ou une surface couverte d'océans.
  • La gravité à sa surface serait 2,2 fois celle à la surface de la Terre, et sa masse serait très faible, soit environ 5 fois celle de notre planète.
  • Elle orbite en 13 jours autour de l'étoile Gliese 581 (Gl 581).
  • Elle en est 14 fois plus proche que la Terre ne l'est du Soleil.

Une découverte européenne

L'exoplanète a été identifiée avec l'aide du télescope Harps de l'Observatoire spatial européen (ESO) de la Silla, au Chili.

On a franchi un seuil. On démontre qu'on est capable de trouver des planètes peut-être confortables pour la vie. Cela doit être la première d'une série. On a besoin de plus de planètes de ce genre-là pour constituer un échantillon. Elles pourront être observées directement avec la prochaine génération d'instruments.

Xavier Bonfils, Université de Lisbonne

La découverte fait l'objet d'un article dans la revue Astronomy and Astrophysics.

Saviez-vous que?

La découverte de la première planète extrasolaire a été annoncée en octobre 1995 par des astronomes de l'observatoire de Genève, grâce à des observations réalisées à l'observatoire de Haute-Provence avec la technique de la vitesse radiale. L'étoile hôte est 51 Pegasi, dans la constellation de Pégase, à environ 40 années-lumière de la Terre.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.