•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Montréal parmi les meilleures

Radio-Canada

Les villes canadiennes sont à l'honneur d'un classement des villes les plus propres du monde publié par la revue Forbes. Calgary (1ère), Ottawa (4e), Montréal et Vancouver (10e) se retrouvent dans le top 10.

Contrairement à la perception générale des Montréalais, leur ville est considérée comme l'une des plus propres au monde. Elle se classe au 10e rang des villes les plus propres du magazine Forbes, partageant ce classement avec plusieurs autres villes dont: Vancouver, Boston et Genève.

La revue Forbes a tenu compte de la qualité de vie générale, de la qualité des transports publics, de la gestion des déchets et de la production d'énergie pour établir son classement. Elle recoupe des données obtenues auprès de la firme internationale de gestion des ressources humaines Mercer.

Le Canada est le pays le mieux représenté au sein de ce classement avec cinq villes parmi les 25 premières, deux parmi les cinq premières et quatre au sein du top 10. En outre, Calgary trône au sommet du classement. La capitale nationale, Ottawa, se classe au 4e rang alors que la métropole du pays, Toronto, arrive au 21e échelon.

Le sommet du classement:

1. Calgary, Canada
2. Honolulu, États-Unis
3. Helsinki, Finlande
4. Ottawa, Canada
5. Minneapolis, États-Unis

La revue Forbes dégage une tendance générale au sein de ce classement. Les villes les plus propres se retrouvent au nord de l'équateur. Seulement deux villes figurant parmi les 25 plus propres de la planète se retrouvent dans l'hémisphère sud. Il s'agit d'Auckland et de Wellington en Nouvelle-Zélande à égalité en 18e place. Les États-Unis comptent cinq villes parmi les 25 premières (Honolulu - 2e, Minneapolis - 5e, Boston, Lexington, Pittsburgh - 10e et ), l'Europe 11 et le Japon 3.