Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La neige, encore....

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2007 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Dès dimanche soir et jusqu'à lundi, l'est du Canada recevra entre 10 et 20 centimètres de neige par endroits. Dans l'est des États-Unis, la tempête a forcé l'annulation de nombreux vols.

L'est du Canada doit encore une fois prendre son mal en patience, puisqu'une nouvelle tempête de neige fait rage.

Au Québec, dimanche soir, la pluie amenée par le système provenant du nord-est des États-Unis s'est changée en neige. Les régions des Laurentides et de Lanaudière seront les plus touchées, car elles pourraient recevoir, d'ici lundi, jusqu'à 20 centimètres de neige par endroits.

La région montréalaise devrait quant à elle recevoir au moins une dizaine de centimètres de neige, accompagnés de forts vents, ce qui risque de rendre les conditions routières difficiles. En Mauricie et en Estrie, on attend de 10 à 15 centimètres de neige, tandis que l'Outaouais pourrait en recevoir jusqu'à une dizaine.

Dans la région de Québec, il pourrait tomber jusqu'à 15 centimètres de neige par endroits. La grande région est aussi sous un avertissement de vents violents, qui pourraient souffler jusqu'à 90 kilomètres à l'heure. Là aussi, les conditions routières risquent donc d'être difficiles.

Dans tout le Québec, la neige devrait se transformer en pluie, en début de journée, lundi.

Dans les provinces de l'Atlantique, la plupart des régions sont sous un avertissement de pluie abondante, jusqu'à 70 millimètres pourraient tomber par endroits. On attend aussi de forts vents.

L'est des États-Unis y goûte

La tempête qui s'est abattue sur l'est des États-Unis a aussi entraîné son lot de perturbations. Plus de 400 vols ont été annulés dimanche dans les principaux aéroports de la côte est du pays, notamment à New York.

Les autorités craignaient d'importantes inondations. Quelque 3200 gardes nationaux ont été dépêchés dans les secteurs inondés ou susceptibles de subir des inondations. Les météorologues s'attendaient aussi à des rafales de vent de 64 kilomètres à l'heure et à une houle de 1,5 mètre. Certaines zones côtières pourraient d'ailleurs être évacuées.

La tempête a déjà fait cinq morts cette semaine, deux au Texas et trois au Kansas.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.