•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un don d'ovules porteur de vie

Radio-Canada

Grâce à une équipe de médecins du CHUM, un premier enfant est né, le mois dernier à Montréal, grâce à un don d'ovules en cycle naturel.

Une Québécoise de 41 ans qui n'avait pas d'ovaires a accouché d'un petit garçon à l'Hôpital Saint-Luc du CHUM.

Manon Ladouceur et son conjoint ont eu recours à la fécondation in vitro après un don d'ovule prélevé en cycle naturel sur sa soeur.

Cette méthode est nouvelle, puisque l'ovule de la donneuse n'a pas été stimulé au préalable par des injections quotidiennes d'hormones. L'ovule a été sélectionné naturellement au cours du cycle menstruel et récupéré après un minimum d'intervention médicale.

L'ovule a été fécondé en laboratoire avec le sperme du conjoint. L'embryon obtenu a été transféré dans l'utérus de la future maman.

Selon le Dr Jacques Kadoch, de l'Université de Montréal, en excluant la stimulation des ovaires à l'aide de médicaments, on élimine les effets secondaires indésirables et on annule le risque de grossesses multiples, à l'exception de la possibilité d'avoir des jumeaux.

La fécondation in vitro

Les premières naissances in vitro des années 80 étaient faites en cycle naturel, mais progressivement, cette technique était abandonnée au profit des stimulations par injections pour augmenter les chances de succès.

Un couple sur huit est aux prises avec des problèmes de fertilité au Québec.

Depuis cinq à dix ans, les médecins constatent un retour vers la technique originale, qui ne produit qu'un seul embryon, mais qui élimine du même coup les effets secondaires.

Fécondation in vitro (FIV)

Processus durant lequel la fécondation d'un ovule par un spermatozoïde se produit dans une éprouvette. Les ovules sont prélevés des ovaires de la femme et fécondés en laboratoire. Les embryons sont ensuite transférés dans l'utérus de la femme en vue de leur implantation et de leur croissance.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.