•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cri d'alarme des parlementaires

Radio-Canada

Pour la première fois, l'espérance de vie des jeunes Canadiens est inférieure à celle de leurs parents en raison du surpoids qui touche 26 % d'entre eux, d'après un comité des Communes.

L'obésité atteint des proportions « épidémiques », selon un rapport du Comité permanent de la santé de la Chambre des communes dévoilé mardi.

Quelque 26 % des jeunes âgés de 2 à 17 ans font de l'embonpoint ou sont obèses. Cette proportion est presque deux fois plus élevée qu'il y a 20 ans.

La situation est pire chez les autochtones: près de 55 % des jeunes ont des problèmes de surpoids.

Pour la première fois de l'histoire, l'espérance de vie des jeunes Canadiens est même inférieure à celle de leurs parents.

Le rapport souligne principalement deux facteurs pour expliquer l'augmentation de l'obésité chez les jeunes:

  • Le manque d'activité physique;
  • la mauvaise alimentation.
Des pistes de solutions

Le comité des Communes souhaite que le Canada renverse la tendance d'ici les Jeux olympiques de Vancouver, en 2010. Pour réaliser cet ambitieux objectif, il formule différentes recommandations à l'intention du gouvernement fédéral dont:

  • Mettre en place une importante campagne de sensibilisation, principalement auprès des parents qui, selon le rapport, ne sont pas conscients que leurs enfants ont des problèmes de surpoids;
  • obliger l'étiquetage du contenu des produits alimentaires à l'avant des emballages plutôt qu'à l'arrière, comme s'est souvent le cas;
  • limiter l'utilisation de gras trans.
Présidé par le député conservateur Rob Merrifield de l'Alberta, le comité a commencé ses consultations à la mi-juin 2006 pour déterminer la stratégie qu'Ottawa devrait adopter pour lutter contre l'obésité grandissante chez les jeunes.

L'obésité juvénile par province en 2004

  • Terre-Neuve-et-Larador, 36 %;
  • Nouveau-Brunswick, 34 %;
  • Nouvelle-Écosse, 32 %;
  • Manitoba, 31 %;
  • Île-du-Prince-Édouard, 30 %;
  • Saskatchewan, 29 %;
  • Ontario, 27 %
  • Colombie-Britannique, 26 %;
  • Québec, 23 %;
  • Alberta, 22 %.
Source : Rapport du Comité permanent de la santé de la Chambre de communes.

La section Commentaires est fermée

Compte tenu de la nature délicate ou juridique de cet article, nous nous réservons le droit de fermer la section Commentaires. Nous vous invitons à consulter nos conditions d’utilisation. (Nouvelle fenêtre)

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.