•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Outaouais reste rouge

Sans surprise, les électeurs de l'Outaouais reportent au pouvoir les libéraux dans les cinq circonscriptions de la région.

Sans surprise, les électeurs de l'Outaouais reportent au pouvoir les libéraux dans les cinq circonscriptions de la région. Toutefois, les quatre députés sortants ont vu leur appui baisser par rapport aux élections de 2003.

Chapleau

Dans la circonscription de Chapleau, le ministre responsable de l'Outaouais, Benoît Pelletier, obtient un troisième mandat. Avec près de 45 % des suffrages, M. Pelletier voit toutefois sa majorité fondre de près de 20 % par rapport aux élections de 2003.

L'adéquiste Jocelyn Dumais, qui s'est fait connaître dans le dossier de la mobilité de la main-d'oeuvre dans le domaine de la construction, attire quant à lui près de 25 % du vote. La fonctionnaire fédérale Édith Gendron, candidate vedette du Parti québécois dans la région, le talonne de très près avec environ 22 % des suffrages.

Roger Fleury, du Parti vert, et Jennifer Jean-Brice Vales, de Québec solidaire, recueillent respectivement près de 5 % et 2 % du vote.

Gatineau

Les électeurs accordent à 45 % un premier mandat à la libérale Stéphanie Vallée dans la circonscription de Gatineau. L'avocate succède ainsi au libéral Réjean Lafrenière, qui a représenté la circonscription à l'Assemblée nationale pendant 18 ans. La péquiste Thérèse Viel-Déry, une enseignante de formation, recueille près de 24 % des suffrages.

Martin Otis, de l'ADQ, Gail Lemmon Walker, du Parti vert, et Carmen J. Boucher, de Québec solidaire, récoltent respectivement près de 21 %, 7 % et 3 % des voix.

Hull

Dans la circonscription de Hull, les électeurs réélisent le libéral Roch Cholette pour un troisième mandat. M. Cholette a toutefois vu sa majorité baisser par rapport à l'an dernier, puisqu'il est passé de 57 % des suffrages en 2003 à 43 % en 2007.

Le candidat péquiste Marcel Painchaud a récolté 24 % du vote populaire, suivi de François Lizotte, de l'ADQ, avec 17 %. Mélanie Perrault, du Parti vert, et l'activiste Bill Clennett, le candidat vedette de Québec solidaire, obtiennent tous deux 8 % des voix.

Papineau

Dans Papineau, le libéral Norman MacMillan, whip en chef du gouvernement, est réélu sans surprise. Celui qui représente la circonscription sans interruption depuis les élections partielles de mai 1989 a obtenu 39 % des appuis. Il s'agit d'une baisse importante puisqu'il avait remporté 58 % des voix en 2003.

Ses plus proches adversaires, le péquiste Gilles Hébert et l'adéquiste Serge Charrette ont quant à eux été défaits avec 26 % des votes.

Le vert Patrick Mailloux et la candidate de Québec solidaire, Marie-Élaine Rouleau, ont amassé respectivement 5 % et 3 % des votes.

Pontiac

Charlotte L'Écuyer l'emporte avec une majorité de 58 % dans la circonscription de Pontiac, alors qu'elle avait obtenu près de 77% des votes en 2003. La travailleuse sociale, qui est adjointe parlementaire au ministre de la Santé et des Services sociaux, obtient ainsi un second mandat à l'Assemblée nationale.

L'adéquiste Victor Bilodeau, un professeur, récolte 16 % des suffrages. Le péquiste Patrick Robert-Meunier et le vert Brian Gibb recueillent respectivement 13 % et 10 % des votes. Jessica Squires de Québec solidaire obtient 3% des suffrages.