•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un scrutin à l'issue imprévisible

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2007 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les derniers sondages de la campagne confirment la possibilité que le Québec se retrouve lundi avec un gouvernement minoritaire, une première en plus de 100 ans.

Trois sondages menés chacun auprès d'un bassin d'un millier d'électeurs confirment une lutte serrée entre les trois principaux partis, propre à conduire à l'élection d'un gouvernement minoritaire lundi.

Deux de ces sondages accordent une majorité de voix au PLQ tandis que le troisième fait état d'une mince avance du PQ sur ses rivaux.

Selon le sondage Léger Marketing, réalisé pour le compte de The Gazette, du Journal de Montréal et du réseau TVA, les libéraux obtiennent 35 % des voix, contre 29 % pour les péquistes et 26 % pour les adéquistes. Le sondage a été mené auprès de 1000 Québécois, entre les 19 et 23 mars, et sa marge d'erreur est de 3,1 %, 19 fois sur 20. Le Parti vert et Québec solidaire ferment la marche avec respectivement 5 % et 4 % des voix.

Un sondage CROP-La Presse accorde pour sa part 34 % des intentions de vote au PLQ, contre 28 % pour le PQ et 25 % pour l'ADQ. Québec solidaire obtient 5 % de l'appui populaire, quelques points derrière le Parti vert à 8 %.

Chez les francophones, les troupes d'André Boisclair bénéficient d'une légère avance avec 32 % des voix, contre 28 % pour le parti de Mario Dumont et 26 % pour celui de Jean Charest.

Ce sondage a été réalisé auprès de 1053 électeurs, entre les 15 et 22 mars. Il possède une marge d'erreur de 3,1 %, 19 fois sur 20.

Enfin, un dernier sondage Strategic Counsel réalisé pour le compte du Globe and Mail et du réseau CTV offre une vision un peu différente des choses avec 31 % des intentions de vote au PQ, contre 30 % aux libéraux et 28 % à l'ADQ. Les verts récoltent 6 % des voix, contre 5 % pour Québec solidaire.

Pour ce faire, 1000 Québécois ont été sondés, les 21 et 22 mars, et la marge d'erreur est de 3,1 %, 19 fois sur 20.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.