•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Robert Dickson n'est plus

Radio-Canada

Actif dans le milieu artistique franco-ontarien pendant plus de 30 ans, l'auteur s'est éteint lundi matin à son domicile de Sudbury. Il était atteint d'un cancer.

Un des piliers de la littérature franco-ontarienne s'éteint. Le poète Robert Dickson a succombé à un cancer lundi matin à son domicile de Sudbury. Il aurait eu 63 ans en juillet.

Célébrant les moments de grâce de l'existence quotidienne, Robert Dickson a remporté le Prix du Gouverneur général en 2002 pour son recueil Humains paysages en temps de paix relative.

Au cours de sa carrière, il a écrit six recueils de poésie, collaboré à la production de plusieurs films, dont Le dernier des Franco-Ontariens, et traduit de nombreuses oeuvres théâtrales et littéraires.

En entrevue à la Première Chaîne, Stéphane Gauthier, directeur artistique du Carrefour francophone de Sudbury et ami de Robert Dickson, a évoqué l'importance de l'homme dans l'émergence du mouvement identitaire et artistique franco-ontarien qui a pris naissance à Sudbury dans les années 70.

Si je peux poser quelques pierres blanches pour baliser le sentier à inventer, je ne serais que très content, croyant que j'ai ainsi fait quelque chose de valable avec ma vie.

Robert Dickson

La directrice des éditions Prise de parole, denise truax, rappelle également le rôle de mentor qu'a tenu Robert Dickson auprès des jeunes poètes de la maison d'édition, notamment auprès de Patrice Desbiens.

Natif du sud de la province, Robert Dickson a également enseigné la littérature à l'Université Laurentienne, à Sudbury, pendant une trentaine d'années.

Aucun thème sélectionné