•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les vertiges de Kovalev

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2007 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

De minuscules cristaux qui se déplacent et obstruent le siège de l'équilibre. C'est ainsi qu'on explique ce mystérieux mal qui affecte Alex Kovalev.

Le Canadien de Montréal a tenu un entraînement optionnel, mercredi, au lendemain de son inspirante victoire de 5-3 face aux Islanders de New York.

Seulement une dizaine de joueurs se sont présentés, le gardien David Aebischer et le capitaine Saku Koivu brillant par leur absence.

Mais plus que ce qui se passait sur la glace, c'est l'état de santé d'Alex Kovalev qui a retenu l'attention. Le Russe, blanc comme un drap, n'a pu cacher ses vertiges.

Son état de santé s'est détérioré durant la nuit de dimanche à lundi, lorsqu'il s'est réveillé en sueur et avec l'impression d'avoir la tête par en bas. Depuis, cet épisode s'est répété plusieurs fois.

L'équipe médicale du Canadien explique qu'il s'agit de minuscules « cristaux » qui se déplacent et obstruent le siège de l'équilibre, dans la région de l'oreille.

Kovalev se dit inquiété par ses vertiges, surtout qu'ils surviennent habituellement après un coup à la tête et qu'ils ont déjà mis fin à des carrières, notamment celle du gardien Jeff Hackett. En revanche, il se réjouit d'avoir vu sa santé s'améliorer mardi.

Son état sera réévalué d'heure en heure et on ignore s'il sera en uniforme vendredi contre les Penguins de Pittsburgh. L'entraîneur Guy Carbonneau n'a d'ailleurs pas précisé à quoi ressemblera sa formation finale.

Huet s'entraîne

Si Koivu ne s'est pas entraîné, il a malgré tout aidé le gardien étoile Cristobal Huet dans la rééducation de sa cuisse gauche.

Le Français s'est présenté sur la glace avant ses coéquipiers pour recevoir plusieurs tirs. Étonnamment à l'aise dans ses déplacements, Huet ravive de jour en jour l'espoir d'un retour rapide. Mais sera-t-il trop tard?

En attendant, David Aebischer, Michael Leighton et Jaroslav Halak auront la tâche de qualifier le CH pour les séries. Guy Carbonneau n'a donné aucune indication de son intention de briser le triumvirat.

La leçon de Niinimaa et de Latendresse

Peut-être en réponse aux récentes montées de lait de Sergei Samsonov, l'irrégulier défenseur Janne Niinimaa a émis le commentaire suivant après son excellent match de mardi.

« Dans une telle situation (être utilisé sporadiquement), quand ça fait 10 ans que tu as ta place dans la LNH, tu ne peux que mordre ta langue. Cesse de parler et joue du mieux que tu peux. »

Pour Guillaume Latendresse, il a marqué quatre buts à ses trois derniers matchs, et il en compte maintenant un de plus que Kovalev. Le jeune attaquant explique ses récents succès par son match regardé de la galerie de presse, le 24 février dernier.

Selon lui, ce repos lui a fait prendre conscience qu'il ne devait pas seulement frapper, mais qu'il devait plutôt utiliser sa force pour protéger la rondelle. Un bon truc: il a été la grande vedette du match de mardi.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.