•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Louis Champagne de retour en ondes

Radio-Canada

L'animateur de radio s'excuse pour ses propos sur l'orientation sexuelle du chef péquiste et de son candidat dans Jonquière, mais publie une lettre intitulée Nous sommes les otages de la pensée unique.

L'animateur de radio Louis Champagne était de retour sur les ondes de CKRS lundi matin. Il a lu à ses auditeurs un texte présentant ses excuses pour les propos homophobes qu'il a tenus au début de la campagne électorale.

« Les propos exprimés ont pu être interprétés comme étant homophobes. Je réalise maintenant que j'aurais dû mieux choisir les termes utilisés et je suis sincèrement désolé. Ainsi à ceux qui ont été choqués ou blessés par mes paroles, je présente mes excuses et je vous affirme que mes propos sur l'homosexualité ne comportaient aucune intention blessante, méprisante ou discriminatoire », a-t-il dit.

En dépit de ces excuses, Louis Champagne a écrit une lettre intitulée Nous sommes les otages de la pensée unique publiée lundi dans Le Quotidien du Saguenay-Lac-St-Jean.

L'incident des « tapettes » n'est qu'anecdotique et vous l'aurez bien compris; oser soulever la question incluant ce mot et soulevant la possibilité que les travailleurs de ma région n'ont pas la même pensée rose bonbon à propos des homosexuels que les artistes du plateau équivaut à un sacrilège pour une certaine intelligentsia. Poser un tel type de question est devenu un « crime contre l'humanité » passible de lynchage public immédiat!

Louis Champagne, dans Le Quotidien

Propos controversés

L'employeur de Louis Champagne, Corus Québec, a suspendu son animateur-vedette au début de la semaine dernière à la suite de la tempête médiatique que ce dernier a déclenchée en affirmant sur les ondes que les travailleurs d'usine de Jonquière ne voteront jamais pour un homosexuel.

Il faisait directement allusion au chef du Parti québécois, André Boisclair, et à son candidat dans Jonquière, Sylvain Gaudreault.

Corus et des collègues de travail du principal intéressé s'étaient dissociés des propos de Louis Champagne, qui n'en était pas à sa première controverse.

M. Champagne avait déjà présenté des excuses jeudi dernier dans un bref communiqué où il annonçait également son retour en ondes.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.