•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chef de l'ADQ interpellé

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2007 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des manifestants demandent au chef de l'Action démocratique du Québec s'il a l'intention d'intervenir, afin de permettre la réouverture du Jardin zoologique du Québec.

Le dossier du zoo de Québec continue de faire parler en campagne électorale.

De passage à Québec, dimanche, le chef de l'Action démocratique du Québec (ADQ), Mario Dumont, a été interpellé par des manifestants qui demandent la réouverture du Jardin zoologique du Québec.

Les manifestants lui ont demandé s'il avait l'intention d'intervenir dans le dossier. Mario Dumont a répondu qu'il prendrait le temps d'analyser toutes les possibilités.

Selon lui, le Parti québécois et le Parti libéral du Québec sont responsables de la fermeture du zoo. « On ne peut pas effacer les six années passées. Tout ce qu'on peut faire, c'est regarder s'il y a moyen, avec des nouveaux partenaires, de repartir ça d'une façon que ça puisse fonctionner », a-t-il dit.

L'opposante à la fermeture du zoo Francine Vachon a indiqué qu'elle aurait souhaité plus d'engagements de la part du chef de l'ADQ. Elle souligne qu'en attendant, le zoo continuera d'être vidé.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.