•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

David gagne pour Laoura, Bennett 12e

Radio-Canada

La Française Ophélie David rafle l'or en skicross, une victoire en l'honneur de Sandra Laoura, gravement blessée au mont Gabriel. Brian Bennett obtient le meilleur résultat canadien.

Ophélie David et Meryll Boulangeat ont permis à la France de réaliser un doublé en skicross mardi lors de la première journée des Championnats du monde de ski acrobatique disputés à Madonna di Campiglio, en Italie.

Troisième à Ruka, en Finlande, en 2005, David a mis la main sur son premier titre mondial à l'âge de 30 ans. En finale, elle a devancé Boulangeat et l'Allemande Alexandra Grauvogl.

En franchissant la ligne d'arrivée, David, médaillée d'or aux derniers X-Games, n'a pas manqué de montrer au monde entier qu'elle dédiait cette victoire à son amie Sandra Laoura, paraplégique depuis une chute au mont Gabriel.

Sur son casque, on pouvait lire: « Sandra, on pense à toi ».

Seule Canadienne inscrite, Anik Demers n'a pas complété les qualifications. La Québécoise n'a pas joué de chance puisque ses skis ont été égarés pendant le voyage. Elle a donc dû emprunter son équipement pour l'entraînement et la compétition.

« Je suis extrêmement déçue de la façon dont les choses se sont déroulées cette semaine, a confié Demersd. J'avais espoir de récupérer mes skis aujourd'hui, mais cela ne s'est pas produit. »

Doublé tchèque

Du côté masculin, on a eu droit à un autre doublé, mais tchèque celui-là. Tomas Kraus a été sacré champion du monde devant son compatriote Stanley Hayer. Le Français Enak Gavaggio a décroché la médaille de bronze.

D'ailleurs, sa médaille a suscité la controverse auprès de l'équipe d'Autriche qui a déposé une réclamation pour le faire déclasser.

Les Autrichiens affirmaient que Gavaggio était passé au-dessus d'une porte lors d'un saut pendant la finale et désiraient que la médaille de bronze revienne à Roman Hoefer, quatrième.

Finalement, les organisateurs des mondiaux ont rejeté la réclamation après avoir étudié les images vidéo et entendu le commissaire placé près de la porte litigieuse.

Éliminé en huitièmes de finale, Brian Bennett a obtenu le meilleur résultat canadien avec une 12e place. Quant à Davey Barr, il n'a pas franchi les seizièmes de finale et s'est classé 22e.

« J'espérais me rendre jusqu'en demi-finales mais je n'ai pas connu un très bon départ, a expliqué Bennett qui avait terminé sixième des qualifications. Je me suis retrouvé derrière le groupe et je n'ai pu trouver une ouverture pour les dépasser. Mais lors des précédentes Coupes du monde cette année, je n'avais pas franchi la ronde des qualifications. C'est donc une amélioration pour moi. »

En 2010, à Vancouver, le skicross fera son entrée dans la grande famille olympique.

Aucun thème sélectionné