•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mario Dumont contredit Claude Roy

Le chef adéquiste s'est subtilement démarqué des propos de son candidat dans Montmagny-L'Islet, en réaffirmant le soutien de l'ADQ au registre des armes à feu.

Le chef de l'Action démocratique du Québec (ADQ), Mario Dumont, a délicatement contrarié un de ses candidats dimanche, en affirmant que son parti était en faveur du maintien du registre fédéral des armes à feu.

« Tout ce qui se dit ailleurs est une position personnelle », a dit M. Dumont, ajoutant en fin diplomate que « cela ne l'embêtait pas d'avoir des candidats au franc parler. »

Claude Roy, le candidat adéquiste dans la circonscription de Montmagny-L'Islet, dans la région de Chaudière-Appalaches, a déploré samedi le trop grand contrôle des armes à feu et a félicité le gouvernement de Stephen Harper pour avoir envisagé d'abolir le registre des armes à feu.

M. Roy a rappelé que la présence de 400 000 chasseurs au Québec n'était pas étrangère à la victoire de Stephen Harper lors des dernières élections générales.

Par ailleurs, Mario Dumont n'a pas été surpris par l'appui de la centrale syndicale FTQ au Parti québécois. « Les syndiqués, a-t-il dit, votent un à un et cela ne changera pas notre stratégie pour convaincre les travailleurs, syndiqués ou non. »