•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Controverse autour de l'orientation sexuelle d'un candidat

Radio-Canada

Cible d'attaques répétées de la part d'un animateur d'une radio privée, le péquiste Sylvain Gaudreault accuse ce dernier d'homophobie.

Le candidat péquiste Sylvain Gaudreault se retrouve malgré lui au centre d'une controverse. Il déplore être la cible d'attaques verbales d'un animateur de radio privée, Louis Champagne. Ce dernier martèle que les travailleurs d'usine de Jonquière ne voteront jamais pour un homosexuel. Les usines d'Alcan et d'Abitibi-Price se trouvent parmi les principaux employeurs de cette circonscription.

Sylvain Gaudreault n'a jamais fait mystère de son homosexualité, mais il n'avait surtout pas l'intention d'en faire un thème de campagne. En réponse à une question d'un journaliste lors d'un point de presse, mercredi, il a été contraint de réagir aux attaques de l'animateur-vedette de CKRS radio.

Après avoir réitéré publiquement son orientation sexuelle, Sylvain Gaudreault dit qu'il a tenté d'obtenir une rencontre en ondes avec Louis Champagne, mais en vain.

Le candidat péquiste qualifie d'aberrations les affirmations répétées de Louis Champagne. Il soutient aussi que ce dernier sous-estime le bon jugement des travailleurs.

Il n'a pas été possible de rejoindre l'animateur Louis Champagne. Son employeur dit qu'il est en congé maladie depuis deux jours. La direction de CKRS dément par ailleurs la rumeur voulant que l'animateur soit écarté des ondes pour le reste de la campagne électorale.

Aucun thème sélectionné