•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau guide alimentaire

Radio-Canada

Santé Canada publie une nouvelle édition du Guide alimentaire canadien, qui n'avait pas été modifié depuis 1992. Il prône, entre autres, des portions plus petites.

Santé Canada publie sa nouvelle version du Guide alimentaire canadien, Bien manger avec le Guide alimentaire canadien.

Plus de 7000 personnes, nutritionnistes, diététistes, médecins et autres experts, ont participé à cette mise à jour qui, pour la première fois, tient compte des catégories d'âges et du sexe.

Selon le ministre de la Santé, Tony Clement, ce document est plus facile à comprendre et plus détaillé que ces prédécesseurs.

Le nouveau guide indique les bons aliments, précise les quantités suffisantes et comprend les résultats des nouvelles recherches sur la bonne alimentation.

L'objectif premier de cet outil de référence est de combattre l'obésité, dont le taux continue de croître au Canada. Il est ainsi proposé de jumeler saine alimentation et activité physique.

En outre, le guide tient compte de la diversité culturelle et comporte ainsi une variété d'aliments typiques des cuisines de diverses ethnies.

Le document invite les Canadiens à s'assurer de bien manger leurs portions de légumes et de fruits. Il reconnaît aussi le rôle important du lait, de la viande et de leurs substituts.

Le Guide recommande également de limiter la consommation d'aliments à haute teneur en:

  • calories
  • gras
  • sucre
  • sel

De plus, Santé Canada recommande un supplément de vitamine D aux personnes de plus de 50 ans.

Un site Internet du Guide est en ligne. La section « Mon Guide alimentaire » aidera les utilisateurs à personnaliser l'information selon leur âge, leur sexe et leurs préférences alimentaires.

Des critiques

Le Dr Yoni Freedhoff, de l'Institut Bariatric Medical, affirme que le Guide propose des menus trop riches en calories. Il indique que les menus ont été conçus à partir de données publiées en 1997 et que ses auteurs n'ont pas tenu compte des modifications apportées depuis.

Le médecin reproche aussi au Guide la réduction de la consommation quotidienne de portions de fruits et de légumes, qui sera de quatre à neuf, alors qu'elle était de cinq à dix en 1992.

Le Guide alimentaire canadien est la deuxième publication gouvernementale en importance après les rapports d'impôts.

Saviez-vous que?

Le premier Guide alimentaire canadien, connu sous le titre de Règles alimentaires officielles au Canada, a été publié en 1942.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.