•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La population de Tusket réagit au vandalisme

Radio-Canada

Les citoyens de Tusket, en Nouvelle-Écosse, participent à une réunion publique afin de formuler des solutions pour stopper une vague d'actes de vandalisme.

Le vandalisme afflige le village de Tusket, dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, mais les gens ont décidé d'agir pour corriger ce problème. Environ 150 personnes se sont rassemblées, lundi soir, pour en discuter. Il est apparu que les voyous sont plus actifs que les autorités le croyaient.

Bien des habitants de Tusket ont été victimes de vandalisme. Les malfaiteurs agissent la nuit. Ils commentent de petits vols et cassent des vitres. La fin de semaine dernière, ils ont incendié un hangar tout près de l'école du village.

Lors de la réunion publique, qui a eu lieu à l'école de Par-en-Bas avec des agents de la GRC, chacun a raconté son histoire. « Ils ont jeté mon mur de pierre à terre et ils ont vandalisé mon hangar », a dit un résident, photos à l'appui.

Les aînés sont de plus en plus inquiets à la tombée de la nuit. Charles Muise, par exemple, a indiqué que les voyous lancent des objets sur sa maison et frappent à sa porte.

Ces nombreuses plaintes ont surpris les policiers. « L'ampleur était un peu plus grande que ce à quoi on s'attendait, mais on est prêt à répondre à leur problème », a affirmé le gendarme Matthew Wesley McGgraw.

Certains citoyens croient qu'il faut augmenter la présence policière dans la région, mais cela demande du temps, et surtout, de l'argent. Alors, on envisage d'autres options

Bruce Hubbard, conseiller municipal, a expliqué qu'on tente de mettre sur pied un comité de réunissant des citoyens, des policiers et des élus municipaux.

Il s'agirait d'un comité de surveillance comme celui que les gens de Wedgeport, le village voisin, ont créé l'an dernier. Après avoir subi une série de vols, la communauté a créé ce comité pour surveiller les voyous.

Certains résidents de Wedgeport étaient présents à la réunion à Tusket. L'un d'eux, Yvon Boudreault, a confirmé que la criminalité a diminué à Wedgeport.

Ces résultats encouragent les gens de Tusket. Dorénavant, ils auront les malfaiteurs à l'oeil.