•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kyrill fait au moins 47 morts

Radio-Canada

La forte tempête qui frappe le nord de l'Europe a fait jusqu'ici au moins 47 morts, dont 14 au Royaume-Uni. Des dizaines de milliers d'Européens sont toujours privés d'électricité.

Une violente tempête, baptisée Kyrill par les météorologues allemands, a fait jusqu'à maintenant au moins 47 morts en traversant l'Europe du Nord d'ouest en est.

Au Royaume-Uni, au moins 14 personnes ont perdu la vie, dont un enfant de deux ans. La plupart des victimes ont été tuées par des chutes d'arbres ou de murs.

Les vents violents, pouvant atteindre 160 km/h, et des pluies diluviennes ont perturbé le trafic routier, aérien, ferroviaire et maritime.

Jeudi, Eurostar a annulé tous ses trains entre Londres et Paris, et entre Londres et Bruxelles dans l'après-midi, en raison des conditions météorologiques dans le nord de la France. Le trafic aérien a aussi subi les contrecoups de la tempête. À l'aéroport Heathrow de Londres, 280 vols ont été annulés. Les vols maintenus partaient avec un retard de 30 minutes en moyenne. L'aéroport de Liverpool avait dû aussi reporter tous ses vols dans l'après-midi.

Vendredi, la situation revenait tranquillement à la normale, avec le déplacement de la tempête vers l'est. On rapportait cependant certains retards en raison des bris causés par la force des vents.

Ailleurs en Europe

En Allemagne, où les rafales de vent ont atteint 200 km/h, au moins 12 personnes ont été tuées, dont un bébé de 18 mois. À l'aéroport de Francfort, le plus occupé du pays, 188 vols ont été annulés jeudi.

Le trafic ferroviaire a repris progressivement vendredi après avoir été interrompu la veille, ce qui était une première dans l'histoire allemande. La gare centrale de Berlin, la plus grande gare ferroviaire d'Europe, a aussi été rouverte. Elle avait été évacuée jeudi soir après la chute d'une poutre d'acier de deux tonnes provoquée par la tempête.

Vendredi, la Fédération des assureurs allemands a estimé le coût des dégâts causés par la tempête au pays à environ un milliard d'euros.

Aux Pays-Bas, la tempête a fait au moins six victimes. En Pologne, les autorités rapportent six victimes. Des dizaines de milliers de foyers ont été privés de courant.

En République tchèque, au moins quatre personnes ont été tuées par des chutes d'arbres. De nombreux vols ont dû être annulés dans les aéroports. Environ un million de personnes ont été privées d'électricité, soit le quart des abonnés.

En France, la tempête a fait au moins trois morts dans le nord du pays. Plusieurs vols ont, là aussi, dû être annulés. Les autorités belges, elles, font état de deux victimes.

Marins rescapés

Par ailleurs, les 26 membres d'un porte-conteneurs britannique en perdition à 100 km au nord de l'île française d'Ouessant ont été secourus sains et saufs.

Le navire dérivait vers la zone britannique, dans des conditions météorologiques qualifiées d'« exécrables » par les autorités maritimes.

Le navire, qui menace de couler, transporte 1684 tonnes de produits dangereux, selon les autorités. Des traces de pollution aux hydrocarbures ont d'ailleurs été détectées aux alentours. Le porte-conteneurs a été pris en remorque par un remorqueur français.